Seb's forum
bienvenue sur le fofo des vacances ! XD

À Bordeaux, la Chambre régionale des comptes épingle la gestion de Juppé

Aller en bas

À Bordeaux, la Chambre régionale des comptes épingle la gestion de Juppé

Message  tisiphoné le Mer 24 Jan - 21:41

24.01.2018

LE SCAN POLITIQUE - Le maire aurait masqué l'endettement de la Ville par des artifices comptables. Il réfute ces arguments.

Le rapport définitif de la Chambre régionale des comptes n'a pas encore été rendu public mais déjà les fuites dans la presse se sont multipliées. Selon Sud Ouest, la CRC qui s'est intéressée aux investissements de la ville durant la période 2010-2015 a relevé quelques facilités comptables contraires au Code général des collectivités locales. En clair, la mairie qui a, durant cette période, construit le stade Matmut-Atlantique, la Cité municipale et de la Cité du vin aurait arrangé ses comptes pour dissimuler la croissance de son endettement. Celui-ci s'est élevé à 654 millions d'euros durant ces années, entraînant le doublement de la dette de la ville qui serait passée, elle, de 185 à 377 millions d'euros.

Elle se serait stabilisée à 343 millions en 2016.


Le maire de Bordeaux réfute ces critiques. Il se défend et précise de façon technique dans une longue lettre que «la pratique de la Ville de Bordeaux, comme celle d'une majorité de communes consistant à annuler les crédits de paiement non engagés et non mandatés en fin d'exercice pour les rouvrir sur un exercice ultérieur dans le cadre du vote du budget, est conforme à la réglementation». Il ajoute que, «sur la période, ces lissages de crédits ont représenté en moyenne 6 millions d'euros par an, soit à peine 8% du montant des crédits reportés». Manifestement agacé, le maire de Bordeaux va plus loin puisqu'il en appelle à la Cour des comptes, au ministère des Comptes publics et au ministère de l'Intérieur pour abonder dans son sens et montrer que le vote des budgets successifs de la ville est conforme à la loi.


Dispositifs généreux pour les salariés


Les magistrats de la Chambre régionale des comptes ont également repéré à Bordeaux certains dispositifs allant au-delà de ce que préconisent les textes. Alain Juppé qui exprime volontiers son envie de revenir sur les 35 heures dispose d'un personnel de mairie qui, très souvent, fait moins... Le rapport dévoile que 41 % des agents de la Ville sont soumis à une obligation de temps de travail inférieure à 1.607 heures par an, l'équivalent des 35 heures. La juridiction relève par ailleurs une pratique des autorisations d'absence très favorable aux salariés: le mariage d'un enfant donne droit à cinq jours d'absence, celui d'un frère ou d'une sœur, trois jours. Enfin, la chambre a également pointé l'existence de «trois à cinq jours de récupération» par journée de présence dans les bureaux de vote alors même que les salariés qui y participent percevraient déjà une indemnisation pour cela.

_________________
http://grumophone.labrute.fr/
http://grumophone.miniville.fr
avatar
tisiphoné
Admin

Nombre de messages : 10918
Localisation : face à la mer .....
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sebsforum.forumsactifs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum