Seb's forum
bienvenue sur le fofo des vacances ! XD

Pour Vincent Peillon, France 2 réserve un «traitement de faveur» à Manuel Valls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Vincent Peillon, France 2 réserve un «traitement de faveur» à Manuel Valls

Message  tisiphoné le Mar 27 Déc - 9:42

27.12.2016

La chaîne France 2 fait-elle preuve de « partialité » en faveur de Manuel Valls ? Pour le candidat à la primaire socialiste, Vincent Peillon, cela ne fait aucun doute. Ce lundi, l’ancien ministre de l’Education s’est dit étonné par « le traitement de faveur » réservé par la chaîne à l’ex-Premier ministre. En cause, une invitation à « L’Emission politique » calée le 5 janvier, a indiqué lundi à l’AFP l’entourage de Peillon, confirmant une information du Journal du Dimanche.
Une « inégalité de traitement »

« On s’étonne - comme les autres candidats - du traitement de faveur dont bénéficie Manuel Valls, d’avoir une émission de deux heures le 5 janvier », une semaine avant le premier débat de la primaire du PS et de ses alliés, a-t-on indiqué.

« Cela crée de fait une inégalité de traitement », a insisté cette source. « En tant que défenseur de l’indépendance du service public, je vais tout faire pour que cette règle d’impartialité soit respectée », avait prévenu dimanche dans le JDD le directeur de campagne de M. Peillon, Patrick Bloche, par ailleurs membre du conseil d’administration de France 2.

Manuel Valls sera l’invité de « L’Emission politique » de France 2 le 5 janvier. Benoît Hamon l’a été le 8 décembre et Arnaud Montebourg le 22 septembre. M. Peillon a déclaré sa candidature à la primaire du PS le 11 décembre, quelques jours avant la date butoir pour le faire.

Interrogé par l’AFP, l’entourage de M. Hamon a indiqué ne pas avoir de commentaire particulier à faire sur l’invitation de M. Valls. Celui de M. Montebourg a rappelé que l’ancien ministre du Redressement productif avait déjà participé à l’émission.
Une « équité » imposée par le CSA

Pour les primaires, le CSA impose aux médias audiovisuels de faire preuve non pas d’égalité mais d’équité entre les candidats, c’est-à-dire de donner à chacun un temps de parole correspondant à son poids politique, en s’aidant notamment des sondages et des mesures de notoriété de chacun.

>> A lire aussi : Présidentielle 2017: Les cinq nouvelles règles de la campagne

Contactée, France 2 s’est refusée lundi à tout commentaire sur les critiques de Vincent Peillon. Interrogée sur le temps de parole dont disposeront sur la chaîne publique les sept candidats à la primaire de la gauche, France 2 a répondu n’avoir « pas de réponse à donner pour l’instant » sur ce sujet, à un mois du scrutin qui se déroulera les 22 et 29 janvier.

Entre les sept prétendants (Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuel Valls), trois débats sont prévus, dont le premier sera co-organisé par TF1, RTL et L’Obs le 12 janvier, en partenariat avec LCI et Public Sénat.

>> A lire aussi : Présidentielle 2017: Le CSA comptera même les sujets télé et radio sur les candidats

Deux autres débats télévisés sont prévus, le 15 janvier sur les chaînes d’info en continu et le 19 janvier sur France 2 et Europe 1. Le débat de l’entre-deux tours, entre les deux finalistes, est prévu le mercredi 25 janvier en simultané sur TF1 et France 2.


_________________
http://grumophone.labrute.fr/
http://grumophone.miniville.fr

tisiphoné
Admin

Nombre de messages : 9690
Localisation : face à la mer .....
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sebsforum.forumsactifs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum