Seb's forum
bienvenue sur le fofo des vacances ! XD

Attaque du Thalys : les héros qui ont évité le carnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attaque du Thalys : les héros qui ont évité le carnage

Message  tisiphoné le Sam 22 Aoû - 18:47

22.08.2015


Des passagers, un Français et deux Américains notamment, sont intervenus avec beaucoup de courage pour maîtriser l'homme armé d'une kalachnikov qui s'apprêtait à commettre un carnage à bord d'un train Thalys en provenance d'Armsterdam vendredi soir, évitant un bain de sang.


ls ont fait preuve d'un sang froid et d'un courage remarquables. Et ont évité un carnage. Plusieurs passagers – un Français et deux Américains notamment – sont intervenus vendredi soir pour intercepter l'homme armé d'une kalachnikov qui s'apprêtait apparemment à commettre un carnage à bord d'un train Thalys Armsterdam-Paris. Des héros que le président de la République François Hollande recevra "dans les prochains jours", annonce l'Elysée ce samedi.

Un Français premier à s'interposer

Lors d'un point presse dans la matinée, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a révélé qu'un Français avait été le premier à s'interposer. "Un voyageur français voulant accéder aux toilettes de la voiture 12 s'est trouvé face à un individu porteur d'un fusil d'assaut kalachnikov en bandoulière. Il a tenté courageusement de le maîtriser avant que l'agresseur ne tire plusieurs coups de feu. "

Deux passagers américains sont alors intervenus et sont parvenus à maîtrise le tireur et à l'immobiliser au sol et à écarter son armement. Dans la lutte, un des deux Américains a été blessés à coup de cutter. Un des tirs atteignait un autre passager installé sur son siège, de nationalité franco-américaine", a ajouté le ministre, les assurant de "toute la gratitude de la France".

EN SAVOIR +
>> Tirs dans un train Thalys, trois blessés
>> Le suspect appartient à la mouvance islamiste radicale

Vendredi soir, peu après l'arrêt du train à Arras et l'interpellation du suspect, les deux passagers américains – le jeune militaire Alek Skarlatos et l'étudiant Anthony Sadler – se sont vus remettre une médaille par le maire de la ville Frédéric Leturque, tout comme Chris Norman, un consultant plus âgé qu'eux, de nationalité britannique.

Neutralisé par Alek, Spencer, Anthony et Chris

A cette occasion, les trois hommes ont détaillé comment ils ont réussi, en compagnie de Spencer Stone, un autre militaire, à neutraliser l'assaillant dans le Thalys 9364, vers 17h50, à hauteur d'Oignies (Haute Picardie). "On a entendu un coup de feu et du verre brisé", a raconté à plusieurs médias Alek Skarlatos, 22 ans. Le jeune homme, membre de la garde nationale de l'Oregon, récemment rentré d'une mission en Afghanistan selon des médias américains, passait des vacances en Europe avec ses amis Spencer Stone, également militaire, et Anthony Sadler, étudiant.

"Au début je n'ai pas compris ce qui se passait, a-t-il expliqué. Puis j'ai regardé en arrière et j'ai vu un type avec une AK (AK47, fusil d'assaut kalachnikov). Mon ami (Spencer) et moi on s'est baissé et puis on s'est dit on y va, je lui ai dit 'Vas-y !' et il y est allé. Il a été touché par un couteau après l'avoir plaqué et, à ce moment, je suis arrivé. J'ai attrapé le fusil et on l'a frappé à la tête jusqu'à ce qu'il perde conscience".

"Alex a dit à Spencer : 'Va le choper' (...) Le gars a sorti un cutter et il a tailladé Spencer à l'arrière du cou, il lui a pratiquement coupé le pouce aussi, Spencer l'a tenu et on l'a finalement maîtrisé, on a fini par l'attacher, il était inconscient", a raconté de son côté Chris Norman, un consultant britannique âgé de 62 ans, qui voyageait dans le même wagon et s'est joint aux trois jeunes Américains pour maîtriser l'assaillant. "Spencer a bien couru 10 mètres pour attraper le type et on ne savait pas que son arme ne fonctionnait pas ou quoi que ce soit du genre, mais Spencer a couru quand même et on a vraiment de la chance que personne n'ait été tué", a souligné de son côté Alek Skarlatos.

EN SAVOIR + >> Jean-Hugues Anglade déplore l'attitude des agents SNCF

L'un d'entre eux hospitalisé

D'après une vidéo filmée par Alek Skarlatos avec un téléphone portable à l'intérieur du train et diffusées par plusieurs chaînes de télévision, on peut voir le suspect, un jeune homme mince, portant un pantalon clair et torse nu, plaqué au sol sur le ventre, les mains attachées dans le dos. Une kalachnikov est posée contre un siège et du sang est visible sur une vitre du wagon. Le suspect qui, selon les premiers éléments de l'enquête, est un jeune Marocain âgé de 26 ans, n'a rien dit pendant l'attaque et "avait l'air dans un état second", selon Anthony Sadler. Les jeunes gens ont également indiqué avoir pu parler au téléphone à Spencer Stone, hospitalisé des suites de l'attaque. Le jeune homme "va bien".
avatar
tisiphoné
Admin

Nombre de messages : 10238
Localisation : face à la mer .....
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sebsforum.forumsactifs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum